//forum.prcmarine.org/wp-content/uploads/2019/10/le-theme.jpg

Le thème

Représentant environ 70 % de la surface de la planète, les océans sont des sources de vie essentielles sur terre. En plus d’être l’habitat d’une riche biodiversité marine encore largement méconnue, ils contribuent de façon significative au développement humain et jouent également un rôle essentiel de régulation des équilibres naturels de la planète.

En Afrique de l’Ouest, les ressources marines et côtières constituent le socle du développement économique et social des pays. En effet, les zones côtières produisent près de 56 % du PIB de la région. Le volume annuel de la pêche légale dans les eaux ouest-africaines dépasse les 1,6 million de tonnes, et s’y ajoute les recettes importantes générées par l’exploitation des ports, des agro-industries, de l’industrie du tourisme et des plateformes pétrolières offshore.

Pourtant, en dépit de ces nombreux bénéfices, 40 % des océans sont « gravement affectés » par les activités humaines. Cette situation est particulièrement préoccupante en Afrique de l’Ouest. La surexploitation des ressources halieutiques, les rejets de déchets plastiques notamment, la pollution chimique, l’introduction d’espèces envahissantes, la destruction des habitats et l’acidification des océans sont autant de menaces qui affectent la santé des océans et dégradent les services qu’ils procurent aux populations.

A cela s’ajoutent, les effets du changement climatique tels que l’érosion côtière et les inondations, deux fléaux dont les conséquences sont aggravées par l’urbanisation non planifiée.

Face à ces défis, la communauté internationale s’est engagée à travers l’Objectif de développement durable (ODD) 14 sur les océans à « conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines ». Sur le plan régional, la Politique de gestion intégrée des océans dans la région de la Convention d’Abidjan, en cours de développement, dégage une vision fondée sur « Un océan propre et sain au bénéfice des générations présentes et futures de la région de la Convention d’Abidjan ».

L’importance de la problématique de la santé des océans mérite ainsi une attention toute particulière pour les pays d’Afrique de l’Ouest dont la vie des populations dépend en grande partie à l’accès aux ressources marines et côtières. Il importe dès lors que tous les acteurs de la région soient conscientisés en vue d’une gestion durable des ressources marines et côtières.